Guide de l’expatrié aux Émirats arabes unis


Avec 80 % de ses résidents nés à l’étranger, les Émirats arabes unis constituent une des destinations privilégiées des expatriés.  Examinons de plus près à quoi ressemble la vie d’un expatrié dans cette région.

By Allianz Partners | 12 14, 2017

Allianz Partners - Use subheadline here

Les Émirats arabes unis sont constitués de 7 émirats autonomes qui formaient en 1971 un état  fédéral de monarchies héréditaires absolues.

Au cours de sa brève histoire, le pays a connu une transition démographique rapide. En 2015 la population totale du pays était de 9,3 millions, comptant 1,4 millions de citoyens des Émirats arabes unis alors que 7,9 millions étaient expatriés.

Les expatriés qui s’installent aux Émirats arabes unis découvrent un pays moderne à l’architecture progressiste, des  paysages désertiques, un climat subtropical et les fameux centres commerciaux à renommée internationale.     

La plupart s’installe à Dubaï ou Abu Dhabi, mais Sharjah attire également une population croissante d’expatriés.

Pour une intégration réussie aux Émirats arabes unis, il convient de se renseigner et d’être bien au fait des lois et pratiques culturelles du pays car ses racines sont profondément ancrées dans les traditions islamiques et le niveau de conservatisme  religieux varie d’un émirat à l’autre.

 

Informations clés

 

Langues : l’arabe est la langue officielle mais l’anglais est très répandu

Population : 9,3 millions d’habitants

Religion principale : l’islam

System politique : fédéral – monarchie absolue de droit divin

Monnaie : dirham des Émirats arabes unis

 

Vivre et travailler aux Émirats arabes unis

 

Les expatriés qui choisissent de vivre aux Émirats arabes unis bénéficient d’un très bon niveau de vie dans une des régions du Golfe les plus progressistes.

Avec une aussi large communauté d’expatriés, la transition est aisée pour les nouveaux arrivants qui s’adaptent dans l’ensemble assez facilement à leur nouvelle vie aux Émirats arabes unis.

La plupart des expatriés qui s’installent dans la région choisissent Dubaï, ville prisée des entreprises internationales grâce à son  économie robuste.  Dans l’enquête internationale 2016 de Mercer sur la qualité de la vie,  Dubaï est placé à la 75ème position et Abu Dhabi 81ème sur un total de 221 villes jugées sur des critères d’évaluation de la qualité de la vie tels que le contexte politique et économique du pays, l’environnement, la sécurité des personnes, la santé, l’éducation, les transports et autres services publics.

Beaucoup d’expatriés ont du mal à s’adapter aux conditions de chaleurs extrêmes, avec des températures moyennes d’environ 30°C en hiver et qui peuvent atteindre jusqu’à 50°C en été.

Il est crucial pour les expatriés de s’adapter et de respecter les pratiques et traditions religieuses du pays. Ces traditions impactent la vie quotidienne et notamment les pratiques vestimentaires, les expatriés peuvent ainsi être amenés à se vêtir plus modestement par rapport aux pratiques en vigueur dans leur pays d’origine. Durant le Ramadan, il est conseillé de se retenir de manger ou boire en public.

Comme pour toute nouvelle expérience, en gardant l’esprit ouvert, une immersion dans une nouvelle vie aux  Émirats arabes unis peut être une expérience très enrichissante et ouvrir la porte à de  nombreuses opportunités.

 

Éducation

 

Comme la plupart des destinations populaires auprès des expatriés, les Émirats arabes unis offrent un large choix d’écoles publiques ou privées, d’un bon niveau académique.

L’école est obligatoire pendant 9 ans, dont 6 ans en école primaire et 3 ans dans le secondaire. Après le secondaire, l’école est facultative.

Il y a 2 types d’écoles secondaires aux Émirats arabes unis :

  • les écoles secondaires traditionnelles qui enseignent les matières académiques requises pour passer l’équivalent du BAC (qui permet de passer à l’université) pendant 3 ans ;
  • les écoles secondaires d’enseignement spécialisé à l’issue desquelles les étudiants obtiennent un diplôme technique.

L’enseignement dans les écoles publiques se fait généralement en arabe, ce qui explique que dans la grande majorité des cas les expatriés choisissent d’inscrire leurs enfants dans les écoles internationales.

Les écoles internationales sont nombreuses dans la région et proposent une variété de curriculum de nationalités différentes ainsi que le programme de Baccalauréat International. Pour entrer dans les meilleures écoles, la concurrence est rude et les places sont limitées.

Le coût de l’enseignement est relativement élevé, il s’agit d’un poste de dépense important et pas toujours anticipé par les expatriés et qui peut être source de pression financière si l’employeur ne prend pas en charge ce type de dépense.

Il est donc primordial de bien se renseigner sur les écoles avant de faire son choix. 

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site du Ministère de l’éducation des Émirats arabes unis.

 

Coût de la vie

 

Malgré le climat favorable, le coût de la vie aux Émirats arabes unis est généralement élevé.

Dubaï et Abu Dhabi figurent parmi les villes les plus chères des Émirats arabes unis. Les dépenses d’habitation, d’éducation et de santé constituent les postes de dépenses les plus importants pour les familles d’expatriés.

D’après une étude récente publiée par HSBC, pour 88 % des expatriés les dépenses d’éducation sont plus élevées aux Émirats arabes unis que dans leur pays d’origine. Pour 81 % d’entre eux, les frais de garde d’enfant sont plus importants que dans leur pays d’origine, et 91 % indiquent que leurs dépenses liées à l’éducation ont augmenté.

Prix de certains biens de consommation courante * :

Menu McDonalds AED 25 (6,40€)
1 litre de lait AED 6 (1,50€)
1 pinte de bière AED 40 (10,25€)
Accès internet AED 312 par mois (79,00€)
Loyer pour un Studio AED 6500 par mois (1.665,00€)
Essence AED 1.70 par litre (0,40€)
Ticket mensuel de transport public AED 270 (69,15€)

 

Santé

 

Le système de santé des Émirats arabes unis est un système mixte qui combine secteur public et privé.  Le secteur public avec gestion et modèle de financement centralisé pour les émirats coexiste avec un large secteur privé en croissance surtout dans les grands centres urbains.

Les établissements de santé du secteur public sont organisés en 2 niveaux :

Les soins généraux sont dispensés dans des centres de soins généraux à différents niveaux selon l’endroit et le nombre d’habitants alentour. Les soins hospitaliers sont dispensés dans les hôpitaux généraux ou spécialisés. La population locale ne fait pas confiance aux établissements hospitaliers publics à cause d’un manque d’expertise au niveau local et un coût perçu des soins élevé. Il y a un plan de réforme national en place pour les hôpitaux du secteur public et pour améliorer la qualité et l’efficacité des services de soins.

Les établissements de santé privés se multiplient rapidement partout dans les Émirats arabes unis sous forme de clinique, hôpitaux privés et résidence médicalisée. Le nombre d’hôpitaux privés (43) dépasse désormais le nombre d’hôpitaux publics (31).

Cette croissance est en partie due au nombre important d’expatriés et de travailleurs étrangers qui ne sont pas habitués à recourir aux établissements publics à l’exception des services d’urgence.

Les coûts des soins dans les établissements privés est élevé et augmente d’environ 13 % par an.

 

Hôpitaux

 

Les établissements publics dans les Émirats arabes unis sont bien organisés et dispensent des soins de qualité. Ils sont adaptés aux besoins de la population locale, peuvent être bondés en fonction de la demande, et ne sont pas vraiment conviviaux pour une population étrangère ou expatriée.

Des soins médicaux sophistiqués sont accessibles dans les hôpitaux et cliniques du secteur privé, cependant leur qualité est variable et il est recommandé de se renseigner avant de faire son choix.

Le personnel médical  est bien formé, souvent d’origine étrangère et parle généralement bien l’anglais. Les soins infirmiers sont bien souvent dispensés par des infirmières elles-mêmes expatriées venant de partout dans le monde, généralement des Philippines. 

Les hôpitaux du secteur privé ne prennent généralement pas en charge les traumatismes, certaines urgences complexes, et autres pathologies spécifiques, qui restent de la responsabilité des hôpitaux du secteur public.

 

Médicaments

 

Une grande variété de médicaments par ordonnance, de médicaments en vente libre et d’équipement médicaux sont disponibles dans les Émirats arabes unis.

Les pharmacies sont privées et ont un bon réseau de distribution et d’approvisionnement. Les ordonnances doivent être délivrées par un docteur local. La plupart des pharmacies n’accepte pas les prescriptions d’origine étrangère. De nombreux médicaments sont disponibles en vente libre. Les calmants, antidépresseurs et somnifères sont interdits à la vente dans les Émirats arabes unis. Pour les patients qui prennent ce type de médicament, il est recommandé d’emmener avec soi l’ordonnance du docteur ainsi qu’une lettre indiquant les raisons de la prescription et de disposer d’une traduction certifiée de ces documents. Ceci devrait permettre à la personne concernée  d’emmener avec soi une quantité limitée de ce type de médicament.

Tourisme

 

Il n’est pas obligatoire de passer un examen médical ou de présenter un certificat médical pour  entrer aux Émirats arabes unis, sauf si la personne en question a voyagé dans une zone infectée par la fièvre jaune ou le cholera dans les 14 jours avant sa visite. Cependant il est recommandé de s’assurer de sa bonne santé avant de rentrer aux Émirats arabes unis car le coût des soins médicaux sont élevés pour les étrangers.

Les problèmes de santé les plus communs rencontrés par les étrangers établis à Dubaï sont l’alcoolisme, les problèmes de respiration, la déshydratation, les coups de chaleurs et les coups de soleil. L’alcoolisme est généralement lié à la dépression. Les problèmes respiratoires sont souvent déclenchés ou aggravés par la présence du sable et de la poussière dans l’air dû à un secteur de la  construction en constant essor dans le pays. Avec des températures extrêmes pouvant atteindre les 50°C, les coups de chaleurs et de soleil sont courants.

 

En cas d’urgence, il vaut mieux appeler une ambulance ou se rendre à l’hôpital le plus proche en taxi. Il est recommandé pour les étrangers de connaitre l’adresse de l’hôpital le plus proche et les coordonnées des services d’urgence.

Pour les expatriés vivant aux Émirats arabes unis, il est conseillé de souscrire une assurance santé internationale pour pouvoir continuer à avoir accès à des soins de qualité et éviter des frais médicaux élevés. Les options de rapatriement d’urgence doivent également être prises en considération avant de s’installer car certaines régions du pays sont très difficiles d’accès. 

Consultez le site du Ministère de la santé et de la prévention des Émirats arabes unis pour plus d’informations concernant le système de santé.

 

Visa

 

Vous souhaitez vous installer aux Émirats arabes unis pour étudier ou travailler ?

Consultez le site du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale des Émirats arabes unis pour plus de conseils et d’informations concernant les visas et la législation.

*Les prix indiqués sont corrects au moment de la publication de cet article